Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lectures de Colette

"Les Lieux sombres" de Gillian Flynn & Playlist du vendredi (avec un peu de retard)

Que nous dit la quatrième de couverture?

<< Libby Day a sept ans lorsque sa mère et ses deux sœurs sont assassinées dans leur ferme familiale. Rescapée par miracle, la petite fille désigne le meurtrier à la police, son frère Ben, âgé de 15 ans. Ce fait divers émeut tout le pays, et la jeune Libby devient un symbole de l'innocence bafouée. Vingt-cinq ans plus tard, alors que son frère est toujours derrière les barreaux, Libby, qui ne s'est jamais remise du drame, souffre de dépression chronique. Encouragée par une association d'un type très particulier, elle accepte pour la première fois de revisiter les lieux sombres de son passé. C'est là, dans un Middle West désolé, dévasté par la crise économique et sociale, qu'une vérité inimaginable commence à émerger. Et Libby n'aura pas d'autre choix pour se reconstruire, et peut-être enfin recommencer à vivre, que de faire toute la lumière sur l'affaire, quelles qu'en soient les conséquences. >>

Mon avis :

Libby Day emprunte la plume un chapitre sur deux, et on découvre une trentenaire dépressive et désillusionnée; débris, sans doute, de son enfance dramatique marquée par l'absence d'un père manipulateur à l'âme d'adolescent en pleine crise, et par la mort d'une mère et de deux sœurs aînées à la suite d'un massacre diabolique s'étant déroulé au sein même de la ferme familiale.

Ben Day, l'aîné de la fratrie, ayant été le seul "suspect" du bain de sang du 2 janvier 1985, est jugé coupable, suite à quoi il est condamné à perpétuité. La hâte avec laquelle ce même jugement à été prononcé suscite alors l'intérêt, vingt-cinq ans plus tard, au cœur d'un certain nombre d'associations d'aide aux prisonniers. Libby, au début amadouée et corrompue par celles-ci, puis ensuite, épaulée, accepte de se replonger dans son passé pour ainsi récupérer quelques pièces maîtresses manquantes au puzzle de l'enquête initiale.

Voilà une bien triste histoire, au cœur sombre et jonché de mystères. Encore un auteur que je découvre sous son meilleur jour : Gillian Flynn, qui m'a conquise avec cet ouvrage qui se fait bien discret à côté de "Les apparences" du même auteur.

J'ai été touchée par tous ces personnages attachants bien que parfois détestables. Patty Day, la mère dépassée aimante mais égoïste quand on y pense, ne se souciant que du matin suivant tant obnubilée par sa lutte quotidienne pour joindre les deux bouts, ce qui est louable mais, négligeant de là quelques aspects subtils de l'éducation de ses enfants, et s'en rendant compte bien après que le mal ait été fait. Ou encore Ben Day adolescent et Ben Day adulte, tous deux se caractérisant par la même impuissance face à la réalité, cette cécité devant l'évidence du danger. Et bien d'autres personnages aussi déroutants les uns que les autres dont d'ailleurs Libby, la cadette, n'ayant toujours pas de repère, même vingt-cinq ans plus tard, détruite et depuis longtemps abandonnée, refermée sur elle-même, s'attachant aux objets et jamais à leurs propriétaires, et regardant d'un œil fuyant toutes ces années de déchéance derrière elle. Ce personnage m'a étrangement rappelée Lisbeth Salander dans Millénium, un caractère bien trempé dans un corps de petite fille désillusionnée qui en veut à la terre entière.

C’était une bonne lecture, un thriller, un vrai, où l’on observe le malheur et le drame à leur état pur, accompagnés, de temps à autres d'une touche d’humour noir très rafraîchissante.

Je vous laisse avec une playlist d'un autre genre cette fois, en vous souhaitant un agréable weekend :)

Logo Livraddict

Commenter cet article

C'era una volta 22/12/2012 19:16

Un bien bon article pour ce titre qui fait partie de mes prochaines lectures et dont je n'ai lu que du bien jusqu'à présent. Chouette playlist aussi, merci!