Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Lectures de Colette

"La Ballade de Lila K." de Blandine Le Callet

Que nous dis la quatrième de couverture ?

<< La ballade de Lila K, c’est d’abord une voix : celle d’une jeune femme sensible et caustique, fragile et volontaire, qui raconte son histoire depuis le jour où des hommes en noir l’ont brutalement arrachée à sa mère, et conduite dans un Centre, mi-pensionnat mi-prison, où on l’a prise en charge.

Surdouée, asociale, polytraumatisée, Lila a tout oublié de sa vie antérieure. Elle n’a qu’une obsession : retrouver sa mère, et sa mémoire perdue. Commence alors pour elle un chaotique apprentissage, au sein d’un univers étrangement décalé, où la sécurité semble désormais totalement assurée, mais où les livres n’ont plus droit de cité. Au cours d’une enquête qui la mènera en marge de la légalité, Lila découvrira peu à peu son passé, et apprendra enfin ce qu’est devenue sa mère.

Sa trajectoire croisera celle de nombreux personnages, parmi lesquels un maître érudit et provocateur, un éducateur aussi conventionnel que dévoué, une violoncelliste neurasthénique en mal d’enfant, une concierge vipérine, un jeune homme défiguré, un mystérieux bibliophile, un chat multicolore...

Roman d’initiation où le suspense se mêle à une troublante histoire d’amour, "La ballade de Lila K" est aussi un livre qui s’interroge sur les évolutions et possibles dérives de notre société. >>

Mon avis :

Lila, après avoir été brusquement séparée de sa mère, est internée au sein d'un centre où elle vivra jusqu'à sa majorité, plus d'une dizaine d'années, surveillée de près et droguée aux anxiolytiques et autres médicaments en vue de calmer ses angoisses. Elle fera la connaissance de Mr Hoffman, une des personnes chargées de son éducation et qui sera le premier individu à qui elle accordera sa confiance, ce qui la sortira partiellement de son mal être. A travers son apprentissage, elle se révèlera être dotée d'une intelligence largement supérieure, ce qui l'aidera à arborer une image normale afin de faire baisser la garde de ses surveillants et passer inaperçue. Aussitôt libérée, elle affronte le monde extérieur avec peur et méfiance, sans pour autant perdre de vue son obsession : retrouver la trace de sa mère.

Cet ouvrage nous offre une vision futuriste (quelque peu exagérée) de la société. La peur de la Zone, domaine extra muros où règnent déchéance et rébellion, ou ce qu'on peut simplement qualifier, aujourd'hui, de liberté. La capitale étant une sorte de prison surveillée où les individus se plient aux nombreuses règles strictes régissant la société par peur des conséquences d'une éventuelle désobéissance. Ici, nous observons ce que pourrait être l'avenir, et je n'ai pas pu empêcher quelques frissons de me gagner en découvrant certains passages, me disant que le futur pourrait bel et bien ne serait-ce que frôler cet aspect-là. Les livres pourraient bel et bien disparaître au profit de ce que l'auteur appelle des Grammabooks. Nos faits et gestes pourraient bel et bien être traqués d'ici quelques années à travers des caméras de surveillance et des micros placés à chaque coin de rue.

"La Ballade de Lila K." est une intrigue assez originale. Le personnage principal est touchant et attachant, on est de tout cœur avec la petite Lila tout au long de la lecture. Elle nous confie avec cynisme -et humour parfois- ses pensées, ses rêves, ses découvertes, elle nous fend le cœur avec cet amour inconditionnel qu'elle porte pour sa mère malgré ce que cette femme, visiblement perturbée, à pu lui faire endurer.

C'est donc un livre pour lequel j'ai eu le coup de cœur, une très belle lecture pour finir 2012 en beauté.

&quot;La Ballade de Lila K.&quot; de Blandine Le Callet
Lu dans le cadre du Big Challenge 2013
&quot;La Ballade de Lila K.&quot; de Blandine Le Callet
Lu dans le cadre du Baby Challenge Contemporain

Commenter cet article

amazon.com 22/10/2014 08:29

Il est caractérisé comme savoureux, charnu et riche en saveur. Saumon et champignons sont des aliments riches en umami. La viande et autres sous-produits d'origine animale sont décrits comme ayant ce goût.

stephanie plaisir de lire 03/01/2013 00:30

voilà un titre que je découvre et dont ton avis éveille ma curiosité. La quatrième n'est pas plus percutante que ça mais ton avis m'a convaincu. je le note dans ma wish.

Avalon 02/01/2013 20:26

J'espère pouvoir le lire durant l'année pour un des Baby Challenge. J'avoue que le résumé ne m'a pas spécialement attiré mais, finalement, ton avis a su me convaincre.

Emisa 02/01/2013 20:05

Je crois avoir déjà entendu parler de ce livre, en bien aussi et là ton avis me donne fortement envie de le découvrir !! :)

C'era una volta 02/01/2013 20:00

une chronique qui me donne très envie de lire ce livre que j'avais déjà pu remarquer par ailleurs. L'histoire et le thème m'intéresse.